Une raison de méditer pourrait être la bienveillance. Curieusement, être bon envers soi-même peut demeurer un mystère pour certains d’entre nous.

Qu’est-ce que j’entends par “bonté” dans le contexte de la méditation ?
Chaque fois que nous sommes stressés ou que nous luttons contre des émotions pénibles … Lorsque notre esprit est en ébullition et confus … Lorsque nous sommes bloqués dans le passé ou le futur …

Alors c’est de la bonté que de s’accorder une pause.
C’est de la bonté d’être dans le moment présent.
C’est de la bonté de laisser être.

La méditation est un processus de découverte qui nous permet de développer une nouvelle relation avec nos pensées et nos émotions.
Tout le monde aura des milliers et des milliers de pensées chaque jour.
Combien de ces pensées sont-elles utiles ?
Combien de ces pensées nous rendent dingues?
Combien de ces pensées sont réelles?

Lorsque nous pouvons nous déposer dans l’espace de notre méditation, nos pensées n’ont pas besoin d’être rejetées comme des parias ou des indésirables. Elles n’ont pas besoin d’être poursuivies comme une obsession ou une dépendance. Les pensées viennent et s’en vont.
Et il y a une incroyable bonté à les laisser venir et partir sans interférer. En étant simplement un témoin.

Quel serait le résultat si nous pouvions pratiquer de cette manière ?

Thrangu Rinpoché écrit :
“Lorsque nous atteignons l’état de shamatha (méditation de la tranquillité), toutes les pensées futiles cessent tandis que les pensées judicieuses et utiles deviennent plus vigoureuses et plus claires. Nous parvenons à la compréhension, à la sagesse et à la clarté. Si vous méditez de cette façon, bien que la conscience elle-même ne cesse pas, les pensées deviendront de moins en moins nombreuses.”

One reason to meditate could be kindness. Strangely enough, being kind to ourselves could remain a mystery to some of us.

What do I mean by kindness in the context of meditation?
Whenever we are stressed or struggle with some disturbing emotions … When our mind is running wild and confused … Whenever we are stuck in the past or the future …

Then giving yourself a break is kindness.
Being in the present is kindness.
Letting be is kindness.

Meditation is a learning process where we can develop a new relationship with our thoughts and emotions.
Everybody will have thousands and thousands of thoughts every day.
How many of theses thoughts are meaningful?
How many of them drives us crazy?
How many of theses thoughts are real?

When we can settle into the space of our meditation practice, our thoughts don’t have to be rejected as outcasts or undesirable. They don’t need to be followed like an obsession or an addiction. Thoughts come and go.
And there is such an incredible kindness to let them come and go without interfering. By just being a witness, that’s all.

What would be the outcome if we could practice in this way?

Thrangu Rinpoche writes:
“When we achieve the state of shamatha (tranquility meditation) all the purposeless thoughts cease while the meaningful and purposeful thoughts becomes stronger and clearer. We achieve understanding, wisdom and clarity. If you meditate in that way, although consciousness itself does not cease, thoughts will become less and less.”

Categories:

Comments are closed

en_USEnglish